Les dessous du Carnaval de Venise

Lorsque l’on parle de Venise, on pense évidemment gondoles, romantisme mais aussi et surtout à son incroyable carnaval. Le Carnaval de Venise nous fait rêver un peu plus chaque année. Il est le plus ancien et l’un des plus célèbres au monde ! Il attire chaque année des millions de curieux venus des quatre coins de la planète.

Mais que connaissez-vous de son histoire ?

Une tradition perdue dans le temps

Il faut remonter au Moyen-Âge, au temps des chevaliers et des princesses en détresse pour comprendre l’origine de cette tradition ancestrale. Au 10ème siècle on organisait déjà à travers la ville, des défilés, des fêtes et des bals costumés pendant plusieurs semaines. Tous les vénitiens attendaient cette date avec excitation, qu’ils soient aristocrates ou de simples paysans. C’était l’occasion pour eux de bouleverser les codes, tout était permis. Les pauvres se déguisaient en riches et les riches en pauvres. A l'abris de masques et de costumes les plus extravagants possibles, les rôles sociaux s'inversaient, les comportements inacceptables tout le reste de l'année devenaient possibles et les libertés se gagnaient le temps de quelques nuits. On pouvait ainsi y croiser, sans le savoir, de hauts placés du gouvernement venus souffler et se divertir, profitant de l’anonymat que leur offrait les masques.

Au 18ème siècle le carnaval, repris en main par la noblesse, prend une nouvelle ampleur et atteint le sommet de sa splendeur, des milliers de visiteurs venus de toute l’Europe assistent aux festivités.  Mais à la fin du siècle, sous l’occupation napoléonienne, on interdit le carnaval par peur d’attaques et de tentatives de déstabilisation envers le gouvernement. La disparition du carnaval assure une maîtrise de la population, à visage découvert.

Il faudra attendre les années 80 pour que le carnaval de Venise soit officiellement ré-autorisé.

 

Femme-costumée-Venise

Masques, plumes et costumes

Comment parler du carnaval de Venise sans mentionner ses masques impressionnants et ses costumes majestueux qu’il est de coutume de porter durant la fête.

Les costumes du carnaval s’inspirent de ceux de l’illustre Comedia dell’Arte (un genre de théâtre italien très populaire en Europe entre les 16ème et 18ème siècles) dans laquelle les acteurs masqués jouaient la comédie marquée par des tours de ruse, de naïveté et d’ingéniosité. Parmi ses plus célèbres :  

  • Arlequin : Sans nul doute le plus célèbre et dont vous avez certainement déjà entendu parlé. Il représente un valet rusé mais plutôt paresseux. Il est reconnaissable par ses triangles ou losanges multicolores, son masque noir et son bonnet de bouffon.
  • Polichinelle : Son nom doit aussi vous parler non ? Il fait partie des incontournables du carnaval. C’est un paysan pas très malin, un peu bedonnant, habillé tout en blanc avec un chapeau en forme de cône tronqué et un masque au nez crochu.
  • Pierrot : « Au clair de la lune mon ami Pierrot… » et oui c’est bien lui ! Il est vêtu d’un large costume blanc orné de gros boutons noirs en son centre, d’une fraise et d’un chapeau à ruban. Pour le carnaval on lui attribue un masque blanc sur lequel est généralement dessiné une larme noire au-dessous de l’un de ses yeux. Mais à l’origine, Pierrot ne porte pas de masque, son visage est simplement enfariné. Il est un jeune valet rêveur et poétique un peu naïf mais toujours émouvant.

 

visage-masqué-venise

Le Saviez-vous ?

Saviez-vous que le Carnaval de Venise est le plus grand du monde ?  La ville est divisée en 6 quartiers que l’on appelle les Sestiere. Chacun d’entre eux est associé à l’un de nos six sens :

  • San Marco : La pensée
  • Dorsoduro : L’ouïe
  • San Paolo : la vue
  • Castello : Le toucher
  • Santa Croce : L’odorat
  • Cannaregio : Le goût

Etonnant non ?

 

troismasques-carnaval-venise

 
Cantine - Producteurs

L'approvisionnement en circuits court et local est une de nos priorités et la base même de nos engagements. Mais d’où proviennent réellement nos produits bruts ? Qui sont nos producteurs ? Nous les avons répertorié et cartographié pour que vous puissiez le voir par vous-même. Bonne exploration !